Permanence d’une voie d’eau entre Tombouctou et le fleuve Niger : Intérêts et contraintes - Université Jean Moulin Lyon 3 Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Dynamiques Environnementales - Journal international des géosciences et de l’environnement Année : 2013

Permanence d’une voie d’eau entre Tombouctou et le fleuve Niger : Intérêts et contraintes

Résumé

A natural channel, turned into a canal several centuries ago and renovated recently with Libyan funding, the watercourse that links the Niger River to Timbuktu at intervals—at the scale of long periods as well as that of seasons—can be considered to have heritage value. Optimal, sustainable use required a development plan based first of all on new topometric and hydrological data. Although identified obstacles—topographic ones in particular—to the rise of water levels in the Niger have gone, the presence of water in the canal depends solely on the depth, duration and calendar of the river flood. It was therefore necessary to gain accurate knowledge of the changes in the water level at Koryoumé where daily mean discharges were kept from July 1949 to December 2012. A predictive impact assessment addresses the problem of the uses of water, the benefits and also the accompanying risks for which several canal management solutions are recommended.
Chenal naturel, transformé en canal depuis plusieurs siècles, réaménagé récemment sur financement libyen, la voie d’eau, qui relie épisodiquement - à l’échelle des temps longs comme à l’échelle saisonnière – le fleuve Niger à Tombouctou, peut être considérée comme ayant une valeur patrimoniale. Son utilisation optimale, durable, supposait un schéma d’aménagement prenant d’abord appui sur de nouvelles données : topométriques et hydrologiques. Si les obstacles identifiés, notamment topographiques, à la remontée des eaux du fleuve Niger sont effacés, la présence de l’eau dans le canal est alors tributaire de la seule crue du fleuve : de sa hauteur, sa durée et son calendrier. Il y avait donc nécessité de connaître de manière fine l’évolution du plan d’eau à Koryoumé, où la chronique des débits moyens journaliers a été établie pour la période de juillet 1949 à décembre 2012. Une étude d’impacts, au sens prédictif du terme, aborde la problématique des usages de l’eau, des bénéfices, et aussi des risques associés pour lesquels diverses solutions de gestion du canal sont recommandées.
Fichier non déposé

Dates et versions

halshs-01721138 , version 2 (25-02-2015)
halshs-01721138 , version 1 (01-03-2018)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01721138 , version 2

Citer

Michel Mietton, Luc Ferry, Mohamed Gareyane, Jean-Claude Bader, Nadine Muther. Permanence d’une voie d’eau entre Tombouctou et le fleuve Niger : Intérêts et contraintes : Intérêts et contraintes.. Dynamiques Environnementales - Journal international des géosciences et de l’environnement, 2013, Chemins et territoires de l'eau dans les pays de la ceinture tropicale. Ressources et patrimoines, 32, pp.41-55. ⟨halshs-01721138v2⟩
374 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More