Le consentement, un concept nocif ? - Université Jean Moulin Lyon 3 Accéder directement au contenu
Article De Blog Scientifique Année : 2024

Le consentement, un concept nocif ?

Résumé

Le consentement n’est pas un concept pertinent pour juger des violences sexuelles, explique C. MacKinnon, qui propose de comprendre le viol comme une relation d’inégalité et de domination. Mais cette définition pose d’autres problèmes juridiques.

Domaines

Droit Philosophie
Fichier principal
Vignette du fichier
202401_Le consentement un concept nocif?_La vie des idées.pdf (280.67 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04384806 , version 1 (10-01-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04384806 , version 1

Citer

Johanna Lenne-Cornuez. Le consentement, un concept nocif ? : À propos de : Catharine A. MacKinnon, Le viol redéfini. Vers l’égalité, contre le consentement, Flammarion. 2024. ⟨hal-04384806⟩
13 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More