RECONNAISSANCE, MÉPRIS ET DÉNI. POURQUOI LA RECONNAISSANCE NE S'OPPOSE-T-ELLE PAS SIMPLEMENT A LA NON-RECONNAISSANCE ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2014

RECONNAISSANCE, MÉPRIS ET DÉNI. POURQUOI LA RECONNAISSANCE NE S'OPPOSE-T-ELLE PAS SIMPLEMENT A LA NON-RECONNAISSANCE ?

(1, 2)
1
2

Résumé

La reconnaissance est un concept complexe et polysémique. Des incompréhensions, à la fois au niveau théorique et dans son opérationnalisation, résident dans le fait qu'elle ne s'oppose pas simplement à un type de non-reconnaissance. En effet, nous allons rendre plus explicites les deux principales facettes très différenciées de non-reconnaissance : le mépris et le déni. Nous suggérons que ces deux mots se heurtent à la reconnaissance et sont pourtant influencés dans leurs processus, leurs causes et leurs effets par des éléments différents.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01009220 , version 1 (17-06-2014)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01009220 , version 1

Citer

Alexis Roche. RECONNAISSANCE, MÉPRIS ET DÉNI. POURQUOI LA RECONNAISSANCE NE S'OPPOSE-T-ELLE PAS SIMPLEMENT A LA NON-RECONNAISSANCE ?. 5ème Colloque et séminaire doctoral international de l'ISEOR - AOM (Academy Of Management) - Divisions ODC & MC, Jun 2014, Lyon, France. pp.20. ⟨hal-01009220⟩
108 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More