La note de traducteur dans l'Antiquité et le niveau méta- de la traduction - Université Jean Moulin Lyon 3 Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2009

La note de traducteur dans l'Antiquité et le niveau méta- de la traduction

Résumé

Greek and Latin authors, without being aware, had some kinds of annotations which look like the modern translator's footnote. With many examples, it is shown that these antic footnotes are often metalinguistic patterns which concern a terminological problem in Greek and in Latin.
Les auteurs antiques pratiquaient la note de traducteur sans le savoir. Après avoir délimité l'objet d'étude, on montre par l'exemple que la NdT antique est un énoncé métalinguistique qui renseigne en général sur un point de terminologie bilingue.
Fichier principal
Vignette du fichier
NdT.pdf (236.62 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-00360114 , version 1 (10-02-2009)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00360114 , version 1

Citer

Christian Nicolas. La note de traducteur dans l'Antiquité et le niveau méta- de la traduction : Quand la patte du traducteur se prend dans le fil du texte. « La note de traducteur dans l'Antiquité et le niveau méta- de la traduction, ou Quand la patte du traducteur se prend dans le fil du texte », Jun 2007, Nanterre, université Paris X, France. p. 61-89. ⟨hal-00360114⟩

Collections

UNIV-LYON3 UDL
128 Consultations
952 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More