L'évolution paradoxale du droit de garder le silence : analyse de l'argumentation juridique de deux arrêts de la Cour suprême des États-Unis Miranda (1966) et Berghuis (2010) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue ASp - La revue du GERAS Année : 2013

L'évolution paradoxale du droit de garder le silence : analyse de l'argumentation juridique de deux arrêts de la Cour suprême des États-Unis Miranda (1966) et Berghuis (2010)

(1)
1

Résumé

In the United States, the right to remain silent for people arrested and taken into police custody for interrogation is well-known. Most of the time, this right is clearly stated by police officers when they arrest a suspect before interrogating him. The purpose of the paper is to analyse the structure and the argumentation of two significant U.S. Supreme Court decisions dealing with the right to silence, Miranda v. Arizona (1966) and Berghuis v. Thompkins (2010), then to pick out the textual clues that enable the reader to find the different arguments used by the Justices to devise and implement the Miranda rules. The study, thus, aims at comparing the two legal decisions in order to determine if the privilege against self-incrimination has evolved in early 21st century both in France and in the U.S.A.
Aux États-Unis, le droit de garder le silence pour les personnes arrêtées et interrogées par les forces de police est bien connu. Il est, la plupart du temps, clairement énoncé par les policiers qui procèdent à l'arrestation du suspect en vue d'un interrogatoire. L'objet de cet article est d'analyser la structure et l'argumentation de deux arrêts majeurs relatifs à ce droit au silence, Miranda v. Arizona (1966) et Berghuis v. Thompkins (2010), puis de repérer les indices textuels permettant de retrouver les différents arguments employés par les juges pour instaurer les règles Miranda. Cette étude vise donc à comparer les deux arrêts susmentionnés afin de déterminer l'évolution du droit garantissant la protection contre l'auto-incrimination au début du XXIe siècle des deux côtés de l'Atlantique.
Fichier principal
Vignette du fichier
asp-3315-63-l-evolution-paradoxale-du-droit-de-garder-le-silence-analyse-de-l-argumentation-juridique-de-deux-arrets-de-la-cour-supreme-des-etats-unis-miranda-1966-et-berghuis-2010.pdf (257.24 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-00980082 , version 1 (21-07-2016)

Identifiants

Citer

Marion Charret del Bove. L'évolution paradoxale du droit de garder le silence : analyse de l'argumentation juridique de deux arrêts de la Cour suprême des États-Unis Miranda (1966) et Berghuis (2010). ASp - La revue du GERAS, 2013, 63, pp.93-111. ⟨10.4000/asp.3315⟩. ⟨hal-00980082⟩
111 Consultations
1055 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More